La médaille de mariage décryptée

0

Souvenir précieux ou symbole archaïque, la médaille de mariage n’en reste pas moins un magnifique bijou.

D’où vient cet usage ?

Vous ne connaissez peut-être pas cette ancienne coutume. Il est temps de combler cette lacune d’autant que c’est une belle tradition qui date tout de même de la renaissance.
Ainsi, jadis, le marié, en remerciement des acquis matériels reçus de sa tendre épousée de par une union plus enrichissante que passionnée (très en vogue le mariage d’intérêt au 16ème siècle…), offrait à sa conquête fraichement épousée un treizain de mariage.
Un quoi ? Un treizain de mariage ! 13 piécettes en or ou en argent (ça dépendait des bourses…) soit une pour chaque apôtre + une pour Jésus, bénis par le prêtre cela va de soi, réunies dans un écrin délicat.
Trois d’entre elles étaient offertes au prêtre, le reste étant conservé précieusement ou utilisé en cas de gros coup dur que les vicissitudes de la vie ne manquent pas de nous faire profiter un jour ou l’autre.

La médaille de mariage, c’est quoi ?

Le mariage n’étant plus une affaire de dot, conquête, trophée, union arrangée et arrangeante, etc. le treizain devient en France, au 19 ème siècle, la médaille de mariage. À noter cependant : quelques irréductibles conservent le fameux rite du treizain telle l’Espagne.
Mais pour les gens en quête de modernité, la médaille de mariage reste une très belle métaphore de l’union d’un couple. Elle est gravée au dos du nom des époux et de la date du mariage et elle est bénie par le prêtre avec les alliances.
Il existe différents matériaux pour les médailles de mariage qui définissent l’usage qui en est fait :

  • Celles en bronze, d’un prix accessible, sont parfois offertes aux proches par les mariés en souvenir d’un jour unique (témoins ou famille). Certaines mairies la donnent aussi en cadeau aux mariés.
  • Celles en argent ou en or peuvent s’offrir en tant qu’invité au nouveau couple comme un symbole commémoratif précieux. Mais la médaille de mariage est surtout un magnifique présent du marié à la mariée à l’occasion de la cérémonie même ou d’un anniversaire de mariage que l’on fête particulièrement.

Mais qu’est-ce qu’on en fait après ?

J’entends déjà les mauvais esprits médire : « Encore un truc qui va finir au fond d’un tiroir ». Que nenni. Dans les faits, l’épouse porte souvent ce bijou emblématique et précieux après l’avoir fait monté en broche ou en pendentif.
La médaille de votre mariage portée fièrement ou conservée soigneusement en souvenir du jour le plus booooooooooo jour de toute une vie pourra être léguée plus tard à votre descendance. Elle devient alors un bijou de famille qui retrace les unions comme un arbre généalogique inestimable.

Partager.

Laisser un commentaire