Check-list des questions à poser au traiteur

0

Vous ne le savez peut-être pas encore mais le traiteur fait parti des 3 éléments capitaux du mariage (la robe, la salle et, donc, le traiteur). C’est l’un des pilier qui peut rendre votre réception unique dans le bon comme le mauvais sens. Comme on se souviens toujours de sa première rage de dent, on oublie pas le repas médiocre d’un mariage si flamboyant fut-il. Donc, pour pallier aux surprises (et au stress) du dernier moment, il est essentiel de s’assurer dès le départ de certaines conditions.

Même s’il est souvent impossible de gouter auparavant les plats qui vont être servis, demandez-le d’office (sur un malentendu…). Si vous vous opposez à un non catégorique, faîtes marcher le bouche à oreille. Les amis, la famille, les connaissances, il y a bien quelqu’un qui a du tester tel ou tel traiteur. Et si vraiment vous ne trouvez personne pour vous conseiller une bonne adresse gustative, fouillez les avis sur Internet. Sur Mariage et Robe par exemple, on joue la carte de la transparence, les commentaires de nos lecteurs sur les prestataires sont toujours publiés qu’ils soient bons ou mauvais.

food-480947_1920

Faites bien attention aux allergies, aux pratiques alimentaires culturelles, religieuses ou idéologiques et aux femmes enceintes parmi vos invités. Bon, si vous avez une bonne centaine de convives, n’appelez pas tout le monde non plus. Assurez-vous simplement que les repas dans son ensemble laisse chacun manger un minimum. Si vous avez peu d’invités, voyez avec le traiteur s’il existe un menu approprié pour le végétarien, la femme enceinte, le musulman pratiquant dans votre liste d’invités. Mais l’on comprendra que vous ne puissiez pas adapter le menu à chacun si vous recevez une foule de gens. Dans ce cas, veillez simplement à ce que l’allergique au poisson ne se retrouve pas avec un repas conçu avec des produits de la mer de l’entrée au dessert. Histoire qu’il puisse grignoter un petit quelque chose quand même…

Assurez-vous surtout que le nappage et la vaisselle soit compris ou non dans le prix final. Est-ce que la vaisselle doit être rendue propre ? Dans ce cas, vérifiez bien que votre lieu de réception possède un lave-vaisselle… Le nappage convient-il aux dimensions des tables que vous allez louer ou que votre salle vous fournit ? N’hésitez pas à noter avant de rencontrer votre traiteur toutes les questions qui vous passent par la tête, si futiles vous semblent-elle.

file6741271974648
Le prix des boissons est généralement l’attrape-nigaud de rigueur : il est souvent plus rentable de prendre vous même en charge l’achat des boissons (eau plate et gazeuse, vin blanc et rouge, champagne…). Dans ce cas, voyez avec le traiteur s’il est possible d’obtenir une petite ristourne sur le décompte final. Si votre traiteur ne fait que les boissons comprises, jetez un oeil sur les modalités de la mention « prix au bouchon ». Vous avez généralement droit à un certain nombre de bouteilles comprises dans le forfait, et, une fois ce palier dépassé, vous payez au bouchon (chaque bouteille ouverte est payée prix coutant, un cauchemar si vous êtes ric rac question budget, vous risquez d’en vouloir à l’invité un peu lourd de fin de soirée qui s’enquille verre sur verre et ce serait dommage de se focaliser sur pareil détail…)

Le prix des menus pour enfants doit rester assez modique. Souvent pas terrible et cher pour ce que c’est. Vous pouvez prévoir un bon repas réalisé par vos soins (lasagnes, purée maison…) et congelé bien avant la noce. Le soir, les babby-sitters le feront réchauffer et se chargeront de servir les assiettes des bambins).

Votre salle doit normalement avoir une cuisine équipée. mais il y a équipement et ÉQUIPEMENT. Convient-elle au traiteur ? Ammassez un maximum d’éléments sur la cuisine de votre salle pour en parler avec assez de détails à votre traiteur. Puis, posez-lui toutes les questions qui pourraient vous éviter de pallier à un manque 3 jours avant le mariage. Votre traiteur fait-il le repas sur place ou non ? Le réfrigérateur est-il suffisant pour votre traiteur ? Les fours et plaques assez nombreuses ? Etc…

On ne vous le dira jamais assez, plus vous serez prévoyants, plus vous éviterez les ennuis de dernière minute. Bon appétit !

 

Partager.

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer